Les taux des crédits immobiliers restent au plancher en ce mois de juillet tandis que les banques redoublent d’efforts pour conquérir les jeunes clients.

Le taux moyen d’un emprunt sur vingt ans à 1,65 %

 

Le mois de juillet 2018 est marqué par des taux qui flirtent à nouveau avec leur plus bas niveau historique. Selon le site PAP, qui a pris en compte les données de plusieurs courtiers, le taux moyen sur vingt ans se trouve à  1,65 % au début du mois contre 1,75 % un an auparavant.

Ces chiffres se rapprochent d’un record historique de 1,55 % enregistré en novembre 2016. Pour comparer sur le même mois en 2013, ce chiffre atteignait 3,45 %. Chez Meilleurtaux.com, les barèmes dans l’ensemble étaient stables au début juillet, mais n’a pas empêché des baisses remarquables s’échelonnant entre 0,05 % et 0,20 % sur certaines durées ou pour certains dossiers.

 

Les banques toujours en quête de nouveaux clients

Comment expliquer cette situation ? Selon les experts, les banques cherchent à rattraper coûte que coûte leur retard en termes d’objectif commercial et font feu de tout bois pour capter des clients. Signe de cette détermination, les meilleurs profils bénéficient de réductions importantes ainsi que de conditions favorables lors de la souscription d’un crédit immobilier.

Le courtier Vous financer assure que les dossiers les plus solides peuvent bénéficier d’un prêt sur vingt ans à 1,20 %, voire à 1,12 %. Ces baisses de taux significatives sont une façon d’aider les ménages à devenir propriétaire malgré la hausse des prix de l’immobilier.

 

Catégories : Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *