On n’est pas toujours obligé d’imiter le loft new-yorkais pour réussir une déco au style industriel. Les idées pullulent pour personnaliser son habitation pour que celle-ci ait joliment l’air d’un atelier où il fait bon vivre. Voici trois mots d’ordre qui définissent ce type de déco inspiré de l’intérieur d’une vieille usine : l’économie, le vintage et la praticité du lieu et des équipements.

De la récup’ ou un semblant de récup’ pour économiser

En adoptant le style industriel, on parvient vraiment à économiser en créant de jolis objets de décoration et de beaux meubles à partir d’un rien. La brocante a la cote, et la récup’ ne déshonore pas quand on trouve des idées. D’ailleurs, c’est tendance. Le premier mot d’ordre est donc de chiner afin d’économiser. Pour acquérir l’équipement créatif idéal, faites un tour sur la brocante en ligne de Barak7 en suivant le lien https://www.barak7.com. Les meubles légèrement défectueux, les objets déco en fin de série et d’autres modèles rares mais ô précieux grâce à leur originalité séduiront les plus indifférents. Redonnez donc une seconde vie au secrétaire du bureau ! On n’épargne pas seulement l’argent. On économise aussi l’espace, quoiqu’il soit déjà assez vaste et ouvert, en utilisant des suspensions. Les grosses lampes suspendues sont idéales pour éclairer une pièce à vivre.

Le vintage : un style qui s’intègre parfaitement à la déco industrielle

Les ampoules LED des lampes sont vieilles, mais charmantes. Les gros fils apparents, tout comme les tuyaux, donnent le ton à une salle à haut plafond. La rouille sur les meubles en métal, qu’elle soit fausse ou réelle, accentue le charme d’une déco industrielle. Le cuir patiné, craquelé ou vieilli pour un canapé ou un fauteuil Chesterfield est le bienvenu. On fait exprès d’exhiber les poulies. Pour la cave à vin, les casiers à bouteilles font l’affaire. Pour le rangement, les caisses en bois sont usuelles. Pour renseigner l’heure dans le salon ou dans une vaste cuisine communiquant avec la salle à manger, l’énorme horloge de gare trouve sa place, sans oublier les fameuses lampes articulées.

Rendre un objet pratique en le détournant

C’est le côté ludique du look industriel. À partir d’une caisse en bois, on peut créer une jolie table. Une échelle métallique peut se transformer en un support de plantes grimpantes. L’intérieur d’un vieux fût métallique est pourvu de casiers, également en métal, pour devenir une charmante étagère. Les clés mollettes de longueurs différentes, assemblées pour esquisser un poisson très décoratif, dont la queue, ouverte, est dessinée par les deux manches d’une pince, également métallique. Aux toilettes, on aime aussi les manches des rouleaux à peinture qui se transforment en accroches de papiers hygiéniques. L’un des classiques est cette vieille canne à pêche installée au mur pour accrocher les cadres divers et tableaux, à recommander dans la chambre à coucher. On tisse les vieilles ceintures en cuir en les attachant solidement à l’armature métallique d’une chaise pour en faire un dossier et une assise bien solides et originaux. Que d’idées ludiques on peut inventer !

Catégories : Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *