Si vous avez décidé d’investir dans l’immobilier avec des avantages fiscaux, le neuf est le plus facile. En effet, vous pourrez vous faire des bénéfices  rien qu’en  louant votre bien immobilier.

Il faut toutefois faire attention aux conditions à respecter pour pouvoir jouir de ces avantages fiscaux. Ainsi, il est impératif de bien se renseigner avant de s’engager pour éviter les mauvaises surprises auxquelles on pourrait être confronté face à la réalité.

Qu’est ce que la défiscalisation immobilière ?

La défiscalisation immobilière est un investissement immobilier. Elle consiste à acquérir un logement en vue de le louer. Ainsi, la défiscalisation immobilière c’est le fait de récupérer une plus-value par l’intermédiaire dudit investissement sous forme de réduction de l’impôt sur la fortune.

Il existe différents choix en matière de défiscalisation immobilière. On a l’embarras du choix, du dispositif Censi-Bouvard à la loi  Monuments historiques, en passant par la loi Pinel. Mais quel que soit votre choix, le principe reste toujours le même.

L’intérêt de la défiscalisation immobilière doit surtout être motivé par une optique de placement sur le long terme.

Mais bien que la défiscalisation immobilière soit alléchante, pour en bénéficier, il faut respecter certaines conditions.

 

La défiscalisation  d’un immobilier neuf : la loi Pinel

Puisque la défiscalisation immobilière inclut des conditions, le plus avantageux est celui de choisir un bien immobilier neuf avec la loi Pinel.

Cette loi est destinée aux propriétaires de logement neuf acheté pour la mise en location sur 6, 9 ou 12 ans.  Avec la loi Pinel, la défiscalisation immobilière peut s’élever jusqu’à 21% du prix de revient du bien en question.

La condition principale d’en bénéficier est celle de louer le logement neuf à usage d’habitation principale.

La réduction fiscale se fait sur le prix du logement  en fonction de la durée de location :

  • 12% de réduction d’impôts si l’appartement est loué pendant 6 ans
  • 18% de réduction d’impôt si l’appartement est loué pendant 9 ans
  • 21% de réduction d’impôt si l’appartement est loué pendant 12 ans

Il faut savoir qu’avec la loi Pinel, vous n’avez pas le droit de vendre le logement en question pendant toute la durée légale de location. Si cela venait à arriver, vous risquez des problèmes avec le fisc. Donc, attention !

 

Les conditions d’éligibilité

Premièrement, le logement doit être construit aux normes BBC (RT2012 ou BBC 2005). Il doit également être situé dans les zones définies par la loi.

Il s’agit des zones à forte demande locative. Pour cela, il est nécessaire de vous renseigner sur le zonage de la loi Pinel.

Les revenus des locataires sont également à prendre en compte. En effet, dans le cadre de la loi Pinel, les logements doivent être loués à des personnes dont le revenu ne dépasse pas  un plafond selon la zone du logement en question.

De plus, un plafond de loyer doit également être respecté selon toujours la zone géographique.

 

Immobilier neuf : conseils pour réussir la défiscalisation immobilière

Pour réussir votre défiscalisation immobilière d’un bien immobilier neuf, après avoir pris en compte les conditions d’éligibilité, il est nécessaire de prendre en compte les critères suivants :

  • Le bien doit être dans un lieu dynamique avec les commerces, écoles, pharmacies, hôpitaux,… aux alentours
  • Adaptez le bien immobilier aux types de cibles visés
  • Souscrivez une assurance qui couvrira les impayés du locataire (même moindre). Les meilleures offres prennent même en charge les dégradations engendrées par les locataires.
  • Assurez-vous de la qualité du logement (même neuf) avant de signer l’acte de vente. Vérifiez surtout la qualité du logement.

 

En résumé, le défiscalisation peut être une avantages très économique avec une bonne plus-value. Toutefois n’oubliez pas avant tout achat ou signature de compromis de vérifier tous les points d’éligités de votre futur bien.

Catégories : Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *