Le prêt entre particuliers a le vent en poupe actuellement. Les emprunteurs préfèrent les procédures allégées et les temps de réponse courts quitte à payer des intérêts plus élevés. Les banques traditionnelles commencent à avoir de la concurrence.

Qu’est-ce que le crédit entre particuliers ?

L’avènement d’Internet a élargi le champ des possibles en matière de crédit entre particuliers. S’il y a encore une dizaine d’années, cette pratique se fait entre les proches ou entre parents. Maintenant, des sites spécialisés mettent en relation les demandeurs et prêteurs. Il suffit de trouver un bon portail web, avec des procédures claires et des gens dignes de confiance pour trouver des moyens de financement. Les procédures sont certes plus souples par rapport à un prêt bancaire. Par contre, vous devez prouver votre solvabilité. Pour cela, vous fournirez des garanties solides : revenus réguliers, patrimoines immobiliers… à l’emprunteur.

Le succès de l’emprunt entre particuliers réside dans sa rapidité d’obtention. Au niveau des banques primaires, obtenir l’accord peut demander jusqu’à un mois. Cela freine les personnes ayant un besoin d’argent pressant . Cependant, les individus ayant des soucis avec les établissements de crédit peuvent trouver leur compte auprès des particuliers. Entre parents, par exemple, la procédure de demande de prêt entre particuliers est très flexible. Par ailleurs, au niveau des banques, les possibilités de refus prévalent pour des interdits bancaires. Ces derniers peuvent toujours se tourner vers un cousin, un frère ou  un ami… ils ont plus de chance avec des tiers les connaissant personnellement.

Quand penser à un emprunt entre particuliers ?

D’habitude, le prêt entre particuliers est utilisé pour combler un besoin d’argent urgent. Telle une maladie soudaine nécessitant des dépenses importantes ou des travaux de réparation maison inattendus.

Pour ne pas traîner avec les procédures, les particuliers optent souvent pour des solutions proposées par leurs proches. Cependant, de plus en plus de prêteurs proposent des appuis financiers pour différents types projets tels que les projets professionnels. Les investisseurs sont de plus en plus nombreux à s’inscrire sur des sites spécialisés. Quoi qu’il en soit, l’emprunteur particulier doit respecter des règles bancaires établies par la  loi, dont le non-dépassement du taux d’usure fixé par les autorités financières.

Bon nombre des procédures d’emprunts entre particuliers s’apparentent au à ceux du crédit sans justificatif. Comme celles facilitant l’accès à l’argent. Plus besoin de longs moments de négociation pour obtenir le crédit. L’emprunteur a seulement besoin d’informations pertinentes sur vous pour se rassurer. Le temps de réponse peut être d’une minute, puisque le créancier connait ses possibilités au moment de la demande de crédit. Avec un proche parent, l’emprunt peut être accordé sans intérêts. Il se peut également que vous n’ayez pas à payer des frais de crédit. Pour les particuliers investisseurs, ils peuvent profiter d’un taux plus élevé par rapport aux taux bancaires en vigueur.

P2P : une question de confiance

Le crédit entre particuliers se base surtout sur une relation de confiance. Si un fils emprunte à son père, ce dernier statuera à partir de la sincérité des arguments de sa progéniture. Au-delà d’une certaine somme, il est toujours préférable de rédiger une reconnaissance de dette. Cela annihilera  toutes les possibilités de risques.

Quelle que soit la nature des relations entre le prêteur et l’emprunteur, les deux parties doivent se faire confiance.

Catégories : Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *