D’après le chiffre de la fédération des promoteurs immobiliers (FPI) le nombre de ventes de l’ancien immobilier a haussé. Tandis que le chiffre de ventes du nouvel immobilier est en baisse de 2,5% depuis les trois premiers mois de cette année.

Des bonnes raisons d’investir dans l’immobilier ancien

Thierry Delesalle, notaire, a établi lors d’une conférence de présentation des premiers chiffres de cette année qu’« on commence à frôler les millions ». Sur toute une année, le nombre de transactions s’est établi à 985 000 dans l’ancien.

L’immobilier ancien est depuis ces quatre dernières années en plein essor. Le marché est alimenté par de l’argent facile appuyé par la Banque centrale européenne (BCE). Pour l’heure, il n’y a presque plus de commandes de nouveaux immeubles. Donc la loi « solidarité et renouvellement urbain » (SRU) n’est plus.Bien que les acquéreurs ne manquent pas, les promoteurs ne veulent plus construire de nouveau. Et à l’approche des élections municipales en 2020, cette décision est pistonnée en ne voulant pas déplaire.

Dans ce même contexte, le nombre de permis de construire sont également en recul :

  • Permis de construire à 8,2%
  • Permis de mises en chantier à 5,2%

Les chiffres

Contre tout attente, les prix ne sont pas tous les mêmes dans toutes les régions. C’est-à-dire que :

  • En province, la hausse est de 2,6%
  • En île de France, la hausse est de 3,9%

C’est surtout à Paris que le prix est à 6,4%, comparée bien sûr aux chiffres depuis 2015.Tous les arrondissements de Paris sont aux alentours de 8 000€ le mètre carré. Les prévisions sont de 10 000€ le mètre carré d’ici le mois de juillet prochain.

Déficit foncier : une fiscalité avantageuse

Avec le déficit foncier, le prix de l’ancien ne correspond pas à la valeur du neuf. La plupart des investisseurs ne s’intéressent que sur le neuf laissant à d’autres de négocier les prix des anciens. Les laissant obtenir une décote supérieure aux travaux correspondants. Des travaux qui peuvent être déductibles des revenus fonciers.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *