Question investissement pour une valeur sûre, les projets n’y manquent pas du tout. Mais lorsqu’il est question d’investissement, les choix deviennent soudainement limités. Heureusement pour vous, plonger dans le monde de l’immobilier est selon les statistiques, un bon projet. Mais la question se pend au bout de vos lèvres, quand vous irez l’acheter, l’hésitation vous prendra entre l’ancien ou le neuf. Nous allons donc vous aider à faire la différence entre les deux pour vous aider à être sûr dans vos choix.

LMNP ancien, LMNP neufs, les différences

Pour faire court, quand les LMNP anciens sont bien placés, il en va dans votre faveur de récupérer une clientèle satisfaite et affluente. D’ailleurs, le montant d’investissement dans un LMNP ancien est largement moins couteux que celui d’un neuf. Aussi comme la TVA de la LMNP d’occasion sera déjà régularisée, il est inutile d’avancer une TVA. On peut également dire que si vous êtes un heureux propriétaire d’un LMNP d’occasion, il vous est possible de recevoir les revenus locatifs des résidents après un passage chez le notaire.

N’oublions pas que prendre un neuf est également une bonne idée puisque cela possède certains avantages. Les bénéfices d’une acquisition d’un LMNP neuf se résument à la réduction des frais de notaire a plus de 3 à 3,5% contrairement à ceux de LMNP ancien qui s’élève à 8% pour le notaire ; tous les frais d’intermédiations sont prise en compte dans le prix de vente ; aucun travaux à prévoir dans les prochaines années ; Une visibilité de bail optimum de 9 ans qui constitue la durée minimum légale d’un bail commercial imposé ; bénéficier de la réduction d’impôt du système censi-bouvard qui est uniquement applicable aux immobiliers neufs. Donc, si cet article vous a intéressé nous sollicitons votre intérêt à continuer un peu plus loin en cliquant sur le lien suivant lmnp-ancien.net.

Si vous souhaitez investir en immobilier locatif, notamment en location meublée LMNP, il vous faudra absolument déterminer votre stratégie d’acquisition pour l’adapter à votre situation patrimoniale et vos objectifs. Ainsi, avant de commencer vos recherches, vous aurez d’abord à choisir entre acquérir un bien immobilier dans l’ancien ou dans le neuf. L’immobilier neuf convient généralement à l’investisseur plus prudent, qui mise à long terme sur les villes et quartiers en développement tandis que l’immobilier ancien sera plus pertinent pour l’investisseur plus aventureux en quête de rendement ou de plus-value plus élevée. N’hésitez pas à prendre ces conseils concernant ces deux stratégies immobilières.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *