Le 10e baromètre Crédit Foncier/CSA vient d’être publié. Il rapporte une santé de fer du côté de l’immobilier en ce début d’année. Les professionnels travaillant dans ce secteur ont un moral très élevé depuis un an et demi.

Des professionnels de plus en plus optimistes

 

La dixième édition du baromètre Crédit Foncier/CSA révèle que 80% des professionnels de l’immobilier, soit quatre professionnels sur cinq, sont optimistes quant au marché immobilier résidentiel cette année.

Ce pourcentage hausse dans le Nord-Ouest (84%) et dans le Sud-ouest (89%).

Ils pensent également que le marché immobilier a évolué ou est resté stable durant les quatre derniers mois.

Leur optimisme s’explique par le taux d’intérêt du marché qui se trouve au bas de l’échelle et par le marché immobilier de plus en plus dynamique.

Malgré un tel moral, on observe que la part des professionnels qui constatent une détérioration de plus en plus progressive du marché a haussé en moins d’un an. Elle est passée de 11% en avril 2017 à 16% actuellement.

 

 

 

Des spécialistes très confiants

 

Ce baromètre met aussi en évidence le fait que les professionnels de l’immobilier sont confiants en termes de transactions pour les douze prochains mois à venir.

 

  • 55% d’entre eux pense que les transactions resteront stables du côté de l’immobilier ancien. Ils sont 46% du côté de l’immobilier neuf.
  • 30% d’entre eux pensent que l’ancien haussera tandis qu’ils sont 33% dans le neuf. En ce qui concerne les reculs dans l’immobilier, le nombre des professionnels qui pensent qu’elle baissera dans le neuf a doublé par rapport à l’année dernière, passant de 8% en avril 2017 à 16% aujourd’hui.
  • 51% des professionnels croient en une stabilisation des tarifs dans l’ancien tandis que 54% d’entre eux pensent que le marché du neuf restera stable.
  • 29% des professionnels estiment que le marché de l’immobilier ancien progressera cette année tandis qu’ils sont 34% dans le cas de l’immobilier neuf.
Catégories : Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *