Quels sont les avantages d’investir dans l’immobilier neuf ?

Le monde financier d’aujourd’hui est aussi intimidant qu’intriguant. Cependant, avec les connaissances appropriées, l’investissement peut être l’une des activités les plus lucratives à laquelle vous participez. L’investissement immobilier, en particulier, a prouvé à maintes reprises qu’il pouvait servir de véhicule à la création de richesse pour les investisseurs avertis.

Force est de constater qu’un grand nombre de particuliers hésitent à investir dans la pierre malgré les avantages que cela procure. Dans ce qui suit, la rédaction va vous aider à comprendre certaines des opportunités d’investissement mises à votre disposition et pourquoi beaucoup de gens pensent qu’investir dans l’immobilier est la meilleure option !

Les avantages indéniables de l’investissement dans l’immobilier

Lorsque vous investissez dans n’importe que véhicule financier, sachez que la première chose que vous souhaitez connaître c’est les avantages que cela procure. Pour le cas de l’immobilier, ce type de placement offre de nombreux avantages dont voici les principaux :

Avantages fiscaux

Les impôts sont l’une des dépenses les plus importantes aussi bien pour les contribuables que pour les sociétés d’investissement immobilier. Cependant, il existe des moyens permettant de bénéficier d’une réduction fiscale grâce à l’immobilier. Les maisons mises en location, les appartements, les terrains vacants, les bâtiments commerciaux, les centres industriels, les centres commerciaux et les entrepôts offrent tous leur propre variante d’avantages fiscaux. Alors, à vous de trouver l’offre qui concorde le plus à votre situation financière.

Flux de trésorerie

Le flux de trésorerie est ce qui reste après que vous ayez perçu le loyer et payé l’emprunt hypothécaire, les taxes, l’assurance et les réparations éventuelles. En effet, l’investissement immobilier génère une rentrée d’argents qui permet de construire un patrimoine sur le long terme.

Couverture contre l’inflation

L’inflation est définie comme une augmentation soutenue du niveau général des prix des biens et des services. En d’autres termes, chaque euro que vous possédez achète un pourcentage moindre d’un bien ou d’un service au fil du temps. Les actions, par exemple, nécessitent plus d’argent avec l’augmentation de l’inflation. L’inflation empêche essentiellement votre argent d’aller aussi loin qu’il l’aurait put en temps normal.

L’immobilier, en revanche, sert de couverture contre l’inflation. Contrairement à presque toutes les autres formes d’investissement, l’immobilier réagit proportionnellement à l’inflation. Au fur et à mesure que l’inflation augmente, les loyers et la valeur des maisons augmentent également.

Effet de levier

Lorsque vous achetez une propriété, vous pouvez le faire avec un effet de levier. Il est tout à fait possible d’acheter une propriété de 35 000 euros avec 25 000 euros. Vous n’avez même pas besoin d’utiliser votre propre argent puisque vous pouvez emprunter auprès des banques. Les actions boursières, en revanche, nécessitent 100% de l’investissement initial. Tirer sur les fonds vous permet également d’initier plus d’une transaction immobilière à la fois, car tous vos fonds ne sont pas liés à un seul projet.

Équité

Si vous empruntez de l’argent pour conclure l’achat appartement neuf, vous devrez le rembourser avec intérêts. Cependant, chaque paiement vous rapproche également du remboursement de votre capital initial. Vous construisez simultanément des capitaux et de la richesse dans la même propriété.

Immobilier Vs. autres investissements

Dès que vous décidez de franchir le pas et d’acheter des actions côtées en bourse, vous vous retrouvez en tant que propriétaire partiel d’une société respective, quelle que soit la taille de votre part. Au fur et à mesure que les bénéfices de la société s’amélioreront, votre stock augmentera également. Les investisseurs avertis peuvent être récompensés sous forme d’appréciation et de dividendes. En fait, depuis 1945, l’action moyenne la plus importante est revenue à près de 10% par an. Les actions peuvent vraiment servir d’outil d’épargne à long terme. Cela dit, elles pourraient tout aussi facilement se déprécier. Ils ne sont nullement une chose sûre.

Tout comme dans l’immobilier, jouer à la bourse est devenu synonyme de rendements élevés pour ceux qui savent ce qu’ils font. Cependant, ce n’est que cela : jouer à un jeu. Le marché boursier est aussi hors de votre contrôle que tout peut être. Si vous investissez dans des actions, vous serez à la merci d’un marché relativement volatil. Cela dit, l’immobilier est à l’opposé de certains aspects. Le bénéfice net dans l’immobilier reflète vos propres actions. Vous contrôlez vraiment votre propre argent. Tout argent gagné ou perdu est un résultat direct de ce que vous faites.

Immobilier Vs. obligations

Bien que souvent regroupés, les actions et les obligations sont fondamentalement différentes les unes des autres. Contrairement aux actions, les obligations ne sont pas représentatives d’une participation dans une entreprise. En conséquence, le rendement d’une obligation est fixe et n’a pas la possibilité de s’apprécier. Les obligations fonctionnent comme un prêt qui est remboursé par une entreprise au fil du temps avec des intérêts. Ceci, bien sûr, rend les obligations moins volatiles que les actions. Cependant, les obligations ne sont pas liquides et n’offrent pas les mêmes rendements que la plupart des autres investissements. Bien que les obligations soient relativement sûres, elles n’offrent pas de rendements impressionnants, contrairement à d’autres stratégies d’investissement.

Immobilier Vs. fonds communs de placement

Comme leur nom l’indique, les fonds communs de placement sont constitués de fonds qui ont été mis en commun. L’argent est ensuite investi dans divers types d’actifs : actions, obligations, fonds communs de placement similaires et produits de base tels que l’or ou les beaux-arts. C’est l’un des moyens les plus simples pour diversifier un portefeuille. Le rendement d’un fonds commun de placement est toujours mesuré en termes de rendement total ou de somme de la variation de la valeur liquidative d’un fonds, de ses dividendes et de sa distribution sur les gains en capital au cours d’une période donnée.

Cependant, à l’instar des actions, vous avez peu de contrôle sur la performance de vos actifs. La performance future des investissements est soumise à de nombreuses variables. En fait, placer de l’argent dans un fonds commun de placement revient essentiellement à confier ses décisions de placement à un gestionnaire de fonds professionnel. Bien que vous puissiez choisir vos investissements, vous avez peu à dire sur leur performance.

Catégories : Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *