Les banques prêteuses exigent des garanties aux emprunteurs pour se prémunir de cas d’impayés. Dans le cas d’un prêt qui pourrait être porteur de gros risques, elles peuvent exiger une caution hypothécaire qui consiste à mettre un de vos biens ou celui d’une tierce personne en garantie.

Quand recourir à la caution hypothécaire ?

La caution hypothécaire est un bien porté en garantie en cas d’insuffisances en termes de garantie ou de manque de fiabilité au niveau du profil d’un emprunteur. Ce bien sera saisi en cas d’impayés. Cette caution est une garantie supplémentaire appelée « réelle » le bien que vous mettez en caution peut appartenir à la personne qui souhaite emprunter de l’argent à la banque ou à un tiers. Cette tierce personne s’engagera pour elle. Son bien porté en caution sera notarié dans un acte qui contiendra aussi les termes du contrat d’emprunt.

Comment les banques se servent de la caution hypothécaire

Les banques ont le droit de saisir le bien hypothéqué en cas d’impayé au niveau du remboursement de l’emprunteur. Seul le bien sera saisi. Le contrat définit la caution hypothécaire. Ainsi, elle peut prendre fin à la mort d’un emprunteur ou aussi être léguée aux héritiers de la personne qui paieront après lui.

Catégories : Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *