Bien que nous connaissons ce qu’est un SCPI et qu’il nous est évident de savoir pourquoi utiliser un simulateur SCPI, nous manquons encore assez de connaissance à ce sujet. Aussi, le plus important est de savoir comment et pourquoi exactement vous investissez. Dans cet article suivant notre but est de vous faire découvrir ce que l’on gagne lorsque l’on s’adonne à simuler un contrat selon notre profil pour une assurance vie.

Les apports d’une inscription dans une assurance vie

Il est intéressant de voir ce que peut nous rapporter une simple inscription dans une assurance vie. En simulant votre épargne, vous serez surement capable de calculer pleinement le montant de votre investissement pendant le temps de votre contrat ; calculer la rentabilité de votre placement selon les critères que vous exigez ; prédire à quelques points prêts peut être, la lourdeur des frais de votre contrats. Cependant le plus grand point qu’il ne faut pas ignorer dans le but de s’inscrire à un simulateur en assurance vie soit le fait qu’il consiste avant tout à définir les composantes de votre propre épargne. Si vous cherchez plus d’informations, cliquez sur ce lien www.simulateur-scpi.com.

Investir dans une assurance vie

Il vous permet en tout point, nombreux avantages fiscaux, bien que cela ne soit pas impossible que certaines dépenses qui sont forcément moins imposantes s’ajoutent de temps en temps à vos comptes en échange de l’impôt. Si vous souhaitez d’ailleurs plus vous investir pour la sécurité de votre placement investir des fonds en euros est la meilleure des solutions. Avec un capital inclus. Cette manière d’investir est d’ailleurs une manière très prise en ce moment qui facilite à tous un investissement sûr et rentable aux yeux de chacun. D’ailleurs dans les genres de simulations comme celui-ci le seul critère pris en compte est le rendement net de l’épargnant.

Remarque

L’investissement en SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) est un investissement de long terme (8/10 ans minimum recommandé en fonction de la SCPI , cf. DIC de la SCPI) qui présente un risque de liquidité lors de la revente des parts et un risque de perte en capital car dépendant des conditions de la conjoncture économique et immobilière et notamment de la location et localisation des immeubles. La Société de gestion ne garantit pas le rachat/la revente des parts qui n’est possible, dans le cadre d’une détention en directe (hors assurance vie) que s’il existe une contrepartie/un acheteur. Ni le capital ni le rendement ou versement des loyers ne sont garantis.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *