L’acquisition d’une part SCPI peut se faire de deux façons. Soit, vous achetez la nue-propriété, soit l’usufruit. Le nu-propriétaire d’une part SCPI est très avantageux si vous souhaitez constituer un patrimoine à long terme.

La nue-propriété en SCPI, qu’est-ce que c’est ?

La nue-propriété d’une part SCPI est le droit que possède un investisseur qui décide d’être le nu-propriétaire d’un bien. Autrement dit, c’est la partie qui dispose de plein droit les parts SCPI sans percevoir de revenus.

Comme vous pouvez le voir sur https://demembrement-scpi.net, acheter la nue-propriété revient à acquérir des parts à moindre coût. Le nu-propriétaire bénéficie, ainsi, d’une décote sur le prix de souscription. Il ne profite d’aucuns revenus pendant la période de démembrement et il ne paie donc aucun impôt sur les revenus.

S’il s’agit d’un démembrement temporaire, le nu-propriétaire récupère la totalité des parts à la fin du contrat. Dans le cas d’un démembrement viager, il devient l’unique propriétaire au moment du décès de l’usufruitier.

Pourquoi investir en nue-propriété de parts de SCPI ?

En investissant dans la nue-propriété en SCPI, l’épargnant acquiert ses parts à moindre coût par rapport à une acquisition en pleine propriété. Il bénéficie en effet d’une décote immédiate de 20 à 35 % sur le prix de souscription. Puisque le nu-propriétaire ne perçoit aucun revenu durant la période de démembrement, il n’a aucun revenu foncier à déclarer. Il n’est donc pas affecté par le poids de la fiscalité. De plus, la nue-propriété n’entre pas dans la base taxable de l’IFI.

La nue-propriété de parts de SCPI s’adresse ainsi à ceux qui souhaitent valoriser leur capital sur le long terme et n’ont pas besoin de revenus immédiats.

Les avantages de la nue-propriété

Le démembrement en SCPI est très prisé par les investisseurs immobiliers. L’acquisition de la nue-propriété permet de constituer un patrimoine à long terme. De plus, puisque le nu-propriétaire ne perçoit aucun revenu, il bénéficie d’une décote allant de 20 à 30 % sur la valeur de l’acquisition.

D’ailleurs, la prise de cette partie permet à l’épargnant d’éviter l’impôt sur les revenus et il n’est pas affecté par l’IFI.

A la fin du contrat, qu’il soit temporaire ou viager, le nu-propriétaire récupère la totalité des parts. Il perçoit également tous les revenus correspondants. Il peut également choisir de vendre ses parts et de constituer une plus-value.

A noter aussi que les parts en SCPI augmentent de valeur si la société de gestion prend bien le soin de valoriser l’immeuble avec le temps.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *